Item added to your cart.

Checkout
Close

Un maître de l'orchestration Lorsque Ravel orchestre ses œuvres, une totale spontanéité de l'écriture opère comme par magie, tant le compositeur préméditait ses couleurs orchestrales au piano. Fascination de l’Orient, goût du merveilleux, hommage poétique, monde fascinant de l’enfance... Tout respire un raffinement subtil aussi bien dans l'usage des formes léguées par le XVIIIe siècle que dans une recherche du matériau sonore propre à raconter des histoires. Qui mieux que Les Siècles pouvait restituer cet univers aussi féerique que celui de la trop rare ouverture de Shéhérazade ?

  1. 1 Ma Mère l'Oye, M. 62: Prélude. Très lent 3:05
  2. 2 Ma Mère l'Oye, M. 62, Premier tableau: I. Danse du rouet et scène. Allegro 1:58
  3. 3 Ma Mère l'Oye, M. 62: Interlude. Un peu moins animé 1:15
  4. 4 Ma Mère l'Oye, M. 62, Deuxième tableau: II. Pavane de la Belle au bois dormant. Lent 1:38
  5. 5 Ma Mère l'Oye, M. 62: Interlude. Plus lent 0:50
  6. 6 Ma Mère l'Oye, M. 62, Troisième tableau: III. Les Entretiens de la Belle et de la Bête. Mouvement de valse modéré 4:00
  7. 7 Ma Mère l'Oye, M. 62: Interlude. Lent 0:40
  8. 8 Ma Mère l'Oye, M. 62, Quatrième tableau: IV. Petit Poucet. Très modéré 3:32
  9. 9 Ma Mère l'Oye, M. 62: Interlude. Lent (II) 1:20
  10. 10 Ma Mère l'Oye, M. 62, Cinquième tableau: V. Laideronnette, impératrice des pagodes. Mouvement de marche 3:24
Show All Tracks 17

Les Siècles and François-Xavier Roth

Close
Loading:
--:-- --:--

This site uses cookies. For information, please read our cookies policy.

Accept Cookies
Edit cookies preferences